Andrea Bruno (Italie)

Bruno est né à Catania en 1972. Il commence à faire de la bande dessinée au début des années ’90, et est publié autant en Italie qu’à l’étranger (Chez Frémok, anciennement Amok, dans le collectif « Black Indan Ink », en 2000). En 2005, il a fondé « Canicola », un regroupement d’artistes, qui édite un recueil une ou deux fois par année. Il a produit en 2007 son premier album, intitulé « Brodo di Niente ». Son style fait un peu penser à celui de Gipi, mais reste beaucoup plus sombre que celui de son compatriote. Son utilisation des masses est féroce, et donne une violence certaine à ses récits.

Expose au Scott Eder Gallery (New York) du 10 octobre au 28 novembre 2008, dans une exposition intitulée « Italian masters of comic art ». À noter, aussi, dans la même exposition, la présence du Gipi en question, et d’un certain Manuele Fior, dont le travail est extrêmement intéressant. Ces artistes ne sont plus, bien entendu, des artistes « underground », mais sont toujours très, très peu connus au Québec.

bruno01 bruno02 bruno03

Publicités