Mikaël Bourgouin (France)

Né en 1982  à Lyon. Eh oui, il n’a que 26 ans et déjà, il dessine comme un maître.  Diplômé depuis 2004 en dessin de l’école Emile Cohl, Bourgouin signe sa première série chez Delcourt dès juin 2006, « Le Codex Angélique » (2 tomes parus jusqu’à maintenant), en compagnie du scénariste Thierry Gloris.

Les influences de Bourgouin sont très assumées. Il avoue lui-même avoir un penchant pour certains créateurs de l’école américaine comme Bill Sienkiewicz (Stray Toaster), Mike Mignola (Hellboy) ou Dave Mc Kean (L’asile d’Arkham). En connaissant ces influences, on peut facilement comprendre la décision de Gloris de lui confier son scénario. Le propos du Codex Angélique, qui beigne dans la folie et la démence, et son esthétique du « corps/objet expérimental » donnent littéralement le champ libre à l’artiste.

Il est très agréable de constater qu’en plus d’être marqué par des bédéistes américains, Bourguoin l’est aussi par des peintres comme Géricault, Klimt, Schiele et Michel-Ange. Prétentieux? Pas tant que ça. Rappelons d’ailleurs que Sienkiewicz était sûrement lui aussi influencé par Klimt. L’artiste s’intéresse à la beauté du corps, jusque dans ses aspects les plus torturés.

bourgouin01 bourgouin02

Publicités