persepolisJ’ai reçu une illustrtation, il y a quelque temps, qui modifiait la couverture de Persepolis pour l’adapter à la situation actuelle en Iran. J’ai trouvé que c’était un bon gag d’actualité, sans savoir que deux jeunes iraniens préparaient vraiment une reprise de la BD en l’adaptant au scandale électoral iranien.

Eh ben voilà : http://www.spreadpersepolis.com/

Un travail d' »editing BD » démontrant une fois de plus que le numérique est une donnée qui ne peut tout simplement plus être ignorée en BD. Plus rapide et simple, mais aussi efficace que l’editing vidéo, l' »editing BD » aurait-il le potentiel de devenir une arme efficace pour les protestataires? Pas mal plus efficace qu’un tract ou qu’un manifeste, et pas besoin d’être caricaturiste… Inch’Allah

Publicités